Bienvenue sur mon blog

Québec | Canada | Villes et régions

Dans son Plan pour un Québec souverain destiné à raviver la flamme souverainiste, quelque peu étouffée par l’absence d’échéance référendaire, Pauline Marois entend notamment exiger la création d’une déclaration de revenus unique administrée par Québec, le rapatriement des pleins pouvoirs en matière de langue et de culture.

Selon des sondages internes brandis hier, plus de 70 % des Québécois se disent favorables à l’ouverture d’un débat constitutionnel avec Ottawa pour le rapatriement de tous les pouvoirs en matière de culture et de langue ainsi qu’à l’établissement d’une seule déclaration de revenus.

En plus de rapatrier des pouvoirs à Ottawa, un gouvernement souverainiste exploiterait davantage sa marge de manoeuvre dans les champs de compétence qui sont déjà les siens en adoptant une Constitution québécoise assurant notamment la primauté de la langue française, la promotion de la culture, la laïcité et l’égalité entre les hommes et les femmes.

Tout en introduisant le concept de «gouvernance nationale», qui comprend des gestes d’affirmation nationale et de revendication auprès du fédéral, Pauline Marois convainquait alors les militants de la dispenser de l’obligation de tenir un référendum dans un premier mandat.

Source:

http://www.ledevoir.com/2009/06/08/253924.html

1 juillet, 2009 à 21:59


Laisser un commentaire